Les aboiements excessifs du chien : quand faut-il s’inquiéter ?

aboiements excessifs du chien

Publié le : 26 novembre 20225 mins de lecture

Les aboiements exagérés ne sont jamais bons, ni pour le propriétaire du chien, ni pour les voisins qui pourraient se plaindre du bruit. Il est donc prudent de comprendre le pourquoi d’un chien qui aboie sans arrêt, que ce soit pour la paix du voisinage, votre propre tranquillité d’esprit ou le bien-être de votre chien.

Pourquoi un chien qui aboie sans cesse ? 

Les causes de l’aboiement d’un chien peuvent être diverses. Au lieu de se concentrer sur l’aboiement lui-même, il est concluant de s’attaquer à ses causes sous-jacentes. Pour traiter le problème, il faut d’abord en identifier les causes. Si votre chien a peur d’être laissé seul et anxieux lorsqu’il est seul, vous devez lui apprendre à tolérer la solitude afin qu’il reste calme lors de votre absence. L’idée est d’offrir une longue randonnée à votre petit compagnon avant votre départ pour qu’il se détende lors de votre absence et que le temps lui paraisse plus court. Vous pouvez également lui donner des jouets à mâcher ou d’autres activités pour l’occuper pendant que vous n’êtes pas à la maison. Pour avoir plus d’astuce anti aboiement de chien efficace, vous pouvez vous renseigner sur comment faire arrêter un chien qui aboie.

L’aboiement qui ne doit pas vous inquiéter

Aboiement lié à la peur : Un chien peut aboyer lorsqu’il a peur de certaines choses, telles qu’un bruit inconnu, une personne spécifique ou un scénario stressant. Il est donc nécessaire de le dresser progressivement. Choisissez des séances brèves, mais efficaces, félicitez-le quand il se comporte tranquillement et utilisez des incitations de grande valeur pour le motiver. Envisagez d’étudier attentivement le langage corporel de votre petit compagnon afin de respecter sa zone de confort pour vous acclimater à lui et d’apprendre à gérer ses émotions. Observez également l’aboiement visant à captiver l’attention : de temps en temps, votre chien peut aboyer dans le but d’attirer de tout près votre attention. Si un chien répond favorablement à un aboiement, le propriétaire peut, sans le vouloir, apprendre à l’animal à aboyer. Si ce comportement permet au chien d’obtenir l’attention désirée, le propriétaire le soutient. La meilleure façon de procéder est d’ignorer votre chien qui aboie, de ne pas lui causer (même pour le corriger), de ne pas l’attendrir et de ne même pas le dévisager. Vous pouvez par ailleurs vous déplacer dans une autre pièce lorsqu’il aboie pour lui présenter que les aboiements lui font perdre votre attention. Au début, il se peut qu’il insiste pour aboyer plus fort. Durant l’entraînement, vous ne devez jamais céder et poursuivre à l’ignorer en focalisant votre concentration sur autre chose. Quand il cesse d’aboyer, vous pouvez lui donner votre attention ou une gratification.

Quand faut-il s’alarmer d’un chien qui aboie trop ?

Un chien qui aboie est tout à fait naturel, et on ne peut pas l’empêcher de le faire pour son bien-être. Néanmoins, les problèmes atypiques ou inadaptés peuvent se manifester et sont contraires aux conditions normales. Mais comment identifier s’il s’agit d’un aboiement normal ou anormal ? Voici encore d’autre astuce anti aboiement de chien pour vous. Si les aboiements de votre chien s’accompagnent d’autres symptômes comme un manque d’énergie, une perte d’appétit ou des pleurnicheries. Il est indispensable de consulter votre vétérinaire afin de faire un bilan de santé de votre petit compagnon s’il refuse d’établir un contact visuel avec vous et ne semble pas intéressé à manger ou à sortir. Si votre chien hurle constamment alors qu’il n’est pas normal qu’il le fasse : si un chien qui aboie hurle inlassablement sans raison apparente, il tente sans aucun doute de vous communiquer son malaise. Là encore, n’hésitez pas à vous rendre dès maintenant chez votre vétérinaire pour vérifier l’état de santé du chien. Enfin, si votre chien vieillit : en prenant de l’âge, votre animal peut avoir des difficultés d’audition. Il peut aboyer plus fréquemment pour compenser cette hypoacousie, pour vous alarmer, ou tout simplement parce qu’il est effrayé et n’est plus en mesure de contrôler la circonstance. N’hésitez pas à contacter votre vétérinaire pour un bilan de santé et des tests auditifs plus précis si vous pensez que votre chien entend moins bien. 

Plan du site